IVG et contraception

La promotion de la contraception est elle une solution pour réduire le nombre des avortements ?


Parce que gratuite pour les mineures, disponible sur simple demande et que sa prise reste anonyme, l’usage de la pilule du lendemain s’est largement développé. En 2000, 11,5% des femmes de 15-19 ans y avaient recours. En 2012, 40%, et en 2015, plus de 50% ! Cette méthode d’IVG, régie par la législation sur l’IVG, est devenue un contraceptif, et n’entre pas dans les statistiques des 220000 avortements annuels pratiqués en France. La...

Lire la suite

On pourrait penser que l’accès de plus en plus large à la contraception est un bon moyen d’éviter le recours à l’IVG. Force est de constater qu’il n’en est rien. Comment donc expliquer que malgré une contraception très répandue, le nombre d’avortement ne cesse d’augmenter ? Plusieurs raisons l’expliquent. La première est comportementale, et touche davantage les jeunes femmes. La demande de planification des naissances est en...

Lire la suite