Elles ont 20 ans et défilent contre le droit à l’avortement

Posted |


LCI : Elles ont 20 ans et défilent contre l’avortement

« REPORTAGE – Comment peut-on avoir 20 ans, aujourd’hui, et défiler contre le droit à l’IVG ? Nous avons posé la question aux jeunes manifestants qui ont défilé dimanche à Paris lors de la  » marche pour la vie « .

Elles étaient bien loin d’être nées, au moment où Simone Veil bataillait à l’Assemblée nationale pour le droit à l’IVG. Enfants des années 2000, elles ont grandi dans un pays où l’accès à l’avortement pour les femmes est un droit acquis, où le « manifeste des 343 salopes » appartient déjà aux livres d’histoire. Et pourtant, à la « marche pour la vie », manifestation annuelle des militants anti-avortement, anti-euthanasie, anti-PMA, elles étaient là : des jeunes femmes – 18, 20 ans à peine – venues en famille, entre amis du lycée, entre bandes d’étudiants.

Sous la pluie glacée de ce dimanche 21 janvier, porte Dauphine à Paris, c’est cela surtout qui nous frappe : le nombre d’enfants et de jeunes qui ont fait le déplacement pour assister à cette manifestation qui, si elle se tient cette année dans le contexte particulier des états généraux de la bioéthique et des discussions autour de l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, n’a jamais cessé de faire de la lutte contre le droit à l’avortement son cheval de bataille. Alors, on s’est posé cette question : comment peut-on avoir 20 ans en 2018 et défiler contre le droit à l’IVG, derrière des slogans du type « l’avortement est un poids, pas un choix », « IVG, ça suffit! » ou « Macron, Macron, touche pas aux embryons  » ? »

Share this: